Apprendre à lâcher prise

de Lucie Drouar
2 min (temps de lecture)
low angle photography of plane flying at high altitude with track of smoke during daytime lâcher prise

Lâcher prise, deux mots faciles à dire, mais pas à appliquer ! Bien souvent on rumine sur nos mauvais choix ou on s’entête à repasser en boucle une parole blessante. Pourtant, cela nous entraîne dans une spirale d’autodépréciation qui n’apporte aucun soulagement et entretient notre état d’esprit nuageux. Pour savoir lâcher prise, il faut apprendre à changer son point de vue sur les évènements, ce qui demande du recul et un travail sur notre besoin de contrôle. Si cet apprentissage demande du temps, il existe toutefois quelques pistes qui pourront vous aider à accélérer le mouvement.

lâcher prise

Le lâcher prise, c’est quoi ?

Cela part de notre égo, c’est le fait de vivre que tout ce qui n’est pas moi et qui est donc autre n’est pas régi par mes propres lois. C’est cette illusion de toute puissance et de séparation qui nous maintient dans la peur. Le lâcher prise ne s’obtient que quand on arrive à donner de l’espace à notre besoin de contrôle en s’imaginant faire partie d’un grand tout. Il n’y a qu’ainsi que l’autre qui m’est étranger, peut être reconnu dans sa différence et qu’on peut arrêter d’exiger de lui qu’il se conforme à mes propres critères. Il faut apprendre à s’ancrer dans le réel en percevant le monde tel qu’il est, plutôt qu’identique à nos envies et projections.

S’aérer l’esprit ou lâcher prise en douceur

lâcher prise

Pour contrer cet état d’esprit tenace, il ne faut pas hésiter à se changer les idées et à se créer nos propres rituels pour s’ancrer dans le présent. Si vous aimez écrire, dessiner ou peindre, cela peut passer par la création d’un tableau de joie. Une activité physique intense de type HIIT est aussi très efficace ! Comme cela demande beaucoup d’énergie à votre corps, votre esprit va naturellement se concentrer sur les mouvements à faire au lieu des pensées négatives.

Le plat doudou ou le fait de manger une nourriture avec une symbolique réconfortante aide aussi à lâcher du lest. Si on a la possibilité de cuisiner nous même, cela peut constituer un nouveau moment d’ancrage dans le présent. On se concentre sur le fait d’éplucher, de couper, tout en respirant les odeurs et en goûtant un petit bout de temps en temps.

Enfin, il reste les incontournables : passer du temps avec des proches et pouvoir déverser le trop plein dans leurs oreilles attentives. Lire un bon livre, regarder une série ou écouter de la musique au casque reste aussi un bon moyen de s’immerger dans autre chose que ses pensées.

La cohérence cardiaque

Vous pouvez aussi apprendre à mieux gérer votre stress en pratiquant la cohérence cardiaque, une discipline très efficace pour lâcher prise :

La cohérence cardiaque est une pratique personnelle de la gestion du stress et des émotions qui entraine de nombreux bienfaits sur la santé physique, mentale et émotionnelle. La cohérence cardiaque permet d’apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler son stress et son anxiété. Cette technique simple réduirait aussi la dépression et la tension artérielle.

Il s’agit d’un état particulier de la variabilité cardiaque (capacité qu’a le cœur à accélérer ou ralentir pour s’adapter à son environnement) d’une véritable technique physiologique de contrôle du stress. Elle peut être obtenue de plusieurs façons, mais la résonance cardiaque (cohérence cardiaque obtenue par la respiration et la règle du 365) est la plus rapide et la plus simple : 3 fois par jour, 6 respirations par minute et pendant 5 minutes.

Véronique Lachenaud, Sophrologue pour Passeport Santé

Il existe des applications intuitives pour vous lancer comme RespiRelax ou Symbiofi.

Si tout cela ne permet aucun lâcher prise et que cela devient un réel problème pour vous, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un professionnel.

You may also like