3 choses sur la vie que j’ai appris en tant que voyageur

de Maxime
2 min (temps de lecture)
voyager seul en van

Je suis un voyageur solitaire. J’ai 26 ans et après avoir voyagé dans plusieurs pays j’ai appris 3 choses qui me sont désormais chère.

Si vous n’êtes jamais parti seul, voyager peut être très effrayant à un moment donné. Mais on apprend aussi beaucoup de choses sur la vie, sur soi-même et sur le monde.

Se faire des amis parmi les étrangers

Se faire des amis est difficile. Un point c’est tout.

Je suis assez introverti, et cela, a toujours été une corvée pour moi de me faire des amis. Voyager seul m’a permis de sortir de ma timidité et d’essayer de m’ouvrir aux autres. Et je peux vous dire que discuter avec quelqu’un après plusieurs semaines de pure solitude peut faire du bien !

Peut-être qu’il faut des fois se mettre dans des situations désagréables pour essayer de se faire des amis.

Mais contre toute attente, lorsque j’ai visité Melbourne, j’ai réussi à me faire des amis en sortant par exemple tout seul dans des bars, en trainant près des terrains de basket ou en allant dans des auberges de jeunesses.

Je me suis rendu compte qu’il était beaucoup plus facile de parler à quelqu’un dans une autre langue. Les conversations sont fluides et tellement éloigné que ce que j’aurais pu imaginer, car les différences de cultures ça créer de la discussion !

Quand vous voyagez, vous vous ouvrez au monde. Vous êtes obligé, vous êtes tout seul.

Sortir de son environnement quotidien

C’est un cliché. « Sortir de votre environnement quotidien vous rendra libre » et ce genre de citations. Mais cela vous fait réaliser à quel point le monde est grand et qu’il y a beaucoup plus que votre propre vie et votre propre maison.

Lorsque j’ai voyagé en Angleterre, ma petite amie et moi voulions faire de la randonnée, alors nous sommes allés vers le Mur d’Hadrien.

C’était si propre et si calme.

Je me suis immédiatement détendue en respirant l’air de la campagne. Quand on lève les yeux vers la nature, on se rend compte à quel point le monde est grand. Vous ne pensez pas à vos luttes quotidiennes comme le travail ou l’école – vous ne pensez qu’à ce qui se passe « maintenant ».

Alors sortez, laissez tomber tout votre travail et détendez-vous pendant un moment.

devenir voyageur en voyageant
Photo by Andrea Piacquadio on Pexels.com

Devenir un voyageur ça s’apprend

Voyager, au début, n’est pas facile. Vous ne savez probablement pas comment vous y prendre si vous ne l’avez jamais fait auparavant.

J’avais l’habitude de partir en vacances avec mes parents et ma sœur dans des pays comme la France, le Danemark et l’Italie. Nous voyagions en voiture et on s’occupait de tout pour moi. C’est un voyage certes, mais un voyage moins formateur.

Lorsque j’ai planifié mon premier voyage seul, j’ai réalisé qu’il était difficile de faire en sorte que tout se passe bien. Réserver des hôtels, des vols ou des trajets en train peut vous stresser et tout peut rapidement partir en sucette.

Mais une fois que vous l’avez fait plusieurs fois, vous vous y habituez et vous  » maîtrisez le voyage  » au sens d’habileté.
Bien sûr, ce n’est pas le seul aspect de la « maîtrise du voyage », mais dans de nombreux cas, ces deux aspects sont les plus importants.

Un troisième aspect pourrait être la planification d’un itinéraire pertinent dans toutes les situations.

Conclusion

Je pense que ces trois aspects sont des compétences très importantes que vous apprenez lorsque vous partez et voyagez seul pour la première fois.

  • Se faire des amis
  • Sortir de la vie quotidienne
  • Maîtriser l’art du voyage

On ne cesse jamais d’apprendre sur la vie. Et si jamais vous avez des blocages psychologiques n’hésitez pas à en parler avec l’un de nos psychologues ou de nos thérapeutes !

You may also like